ChronoPêche

Techniques pour la pêche aux carnassiers

Les différentes techniques : 

Les techniques et leurs applications sont similaires en eau douce comme en mer. 

Pêche de surface et eaux peu profondes : 

  • Leurres de surface flottants, stickbaits, poppers, propbaits ; leurres sub surface ; suspending : jerkbaits minnows ; Crankbaits flottants et suspending ; leurres souples type worms, créatures non plombés (wacky) ou montages texans ; grenouilles/frogs. 
  • Actions des leurres : Walking the dog, long sliding, jerking, twitching, popping, récupération linéaire. 

Pêche de pleine eau : 

  • Leurres durs : Jerkbaits et minnows, crankbaits, leurres souples, cuillers tournantes, chatterbaits et spinnerbaits.
  • Actions des leurres : Jerking, Long sliding, récupération linéaire.

Pêche près du fond : 

  • Tous types de leurres souples avec ou sans palette arrière, Shads, leurres durs coulants, suspending grand plongeurs, crankbaits grands plongeurs, leurres métalliques, jigs et chatterbaits, spinnerbaits, lames vibrantes, montages texans ; créatures, dropshot.
  • Animation type manié, récupération en linéaire.

Pêches de surface : 

Les pêches de surface se pratiquent dès les beaux jours lorsque les poissons sont peu actifs à très actifs. Rien de tel qu'un stickbait nageant en walking the dog pour faire craquer un carnassier en poste et vous apporter une sacrée montée d'adrénaline lors de l'attaque ! Nous vous conseillons de pêcher des zones peu profondes (jusqu'à 3-4 mètres). Managez des pauses durant l'animation. La touche intervient souvent à ce moment ou à la reprise d'animation. Le ferrage se fait à retardement pour maximiser les chances de captures. Laissez le temps au poisson de prendre le leurre avant de ferrer, car l'excitation de la touche (souvent violente!) a tendance à nous faire ferrer trop tôt et rater notre cible. 

  • Stickbaits :
    Leurres en majorité flottants, profilés avec action « nage du chien » dite Walking the dog, twitching et long sliding. Type pencil bait. Certains sont classés ''sub surface'' à l'image du redoutable Riser bait de chez Illex (leurre coulant à bavette et action skating surface/subsurface) car ils nagent juste sous la pellicule d'eau.
  • Poppers :
    Les poppers sont des leurres flottants. Ils s’animent par tirées franches et produisent un ''pop'' sonore caractéristique redoutable sur les black bass et les brochets. Nombre de poppers peuvent aussi être animés en walking the dog. Là encore, et comme pour les stickbaits, laissez des pauses dans l'animation...
  • Propbaits :
    Des leurres à hélice redoutables. Leur hélice brasse beaucoup d'eau et produit un fort sillage et un signal important qui sait exciter un carnassier comme peu savent le faire.
  • Frogs :
    Imitations de grenouilles. Idéales pour pêcher les zones à très forte densité d'herbiers à la recherche des black bass et des brochets.
  • Wacky :
    La pêche en wacky utilise des leurres type worm ou créature, sans aucun plomb. Un fluorocarbone, un hameçon équipé d'un leurre. Rien de plus simple, et une efficacité redoutable pour aller chercher les black bass et les brochets dans les nénuphars et les herbiers. L'apparence très naturelle de la nage des leurres fait craquer les bass les plus aguerris et les plus méfiants. Une technique pour des pêches dans moins de deux mètres de profondeur, à ne surtout pas négliger...

Pêche de pleine eau :

La pêche en pleine eau se pratique avec des leurres souples et des leurres durs. Les actions de nages peuvent être variées. Linéaire, jerking, long slide, le choix ne manque pas et chaque technique mérite d'être exploitée. Au leurre dur, on pêchera  principalement avec des crankbaits flottant plongeurs à très plongeurs, des jerkbaits et minnows suspending et coulants, et des swimbaits.

  • Jerking :
    Action typique donnée aux jerkbaits, minnows et crankbaits par des coups secs et puissants avec la canne. Ceci à pour effet de désaxer le leurre et lui donner un fort mouvement latéral qui exhibe ses flancs de manière très attractive sur tous les carnassiers.

  • Twitching :
    le twitching est une action proche du jerking, plus fine et plus courte qui se pratique sur  les jerks et crankbaits. Une action subtile qui plaît aux poissons en faible activité et peu enclins à ''taper'' un leurre à forte action. C'est le complément parfait du jerking et les deux font la paire !

  • Long sliding :
    Action idéale à mettre en œuvre avec des leurres flottants type stickbait en eau douce comme en mer, mais aussi avec les swimbaits et les bigbaits, tant Shads que leurres durs sans bavette. Se concrétise par des tirées longues ponctuées de pauses. L'action se traduit par une nage fluide et longue à l'image d'une patineuse artistique qui fait de grands mouvement harmonieux... Et elle ne laisse que rarement un prédateur indifférent. Les gros bars en mer et brochets en eau douce sont particulièrement sensibles à ce type de nage pour peu que la bouchée soit conséquente. N'hésitez pas à utiliser de gros voire très gros leurres (20-25cm). Ca fait vraiment bouger les gros becs.

Pêche près du fond :

Leurres durs coulants, leurres grands plongeurs, tous leurres souples sur tête plombée ou monture plombée, lames vibrantes.

  • Dropshot :
    Un montage très efficace pour présenter tous types de leurres souples, des plus petits grubs et créatures au plus gros shad, en limitant les accros dans les obstacles. S'utilise beaucoup pour présenter des leurres types worms et créatures en eaux douces sur tous types de carnassiers -et ici la taille des leurres sera en rapport avec les poissons convoités, et en mer pour les sessions en rockfishing dans les ports, depuis pointes rocheuses et sur les jetées. Idéal pour la truite, la perche, le chevesne et le black bass.

  • Montage Texan & Carolina :
    Importés des USA et issus de la compétition les montages Texan et Carolina sont incontournables pour les pêches en milieux encombrés à très encombrés de végétaux et bois immergés au leurre souple. On utilisera des hameçons spécifiques texans ou offset et tous types de worms, créatures et leurres finess. Il est tout à fait possible d'utiliser des shads. La grande différence entre Texan et Carolina provient de la distance qui sépare le plomb balle de l'hameçon. Sur un texan, le lest est placé juste en tête de l'hameçon qui arme le leurre, quand sur un montage Carolina le leurre armé est placé sur un long bas de ligne de 1,50m à 2,50m. Aujourd'hui le Texan est nettement plus utilisé qu'un Carolina. Toutefois, un montage Carolina fait des merveilles en hiver avec une animation très lente et ponctuée de longues pauses, sur les sandres notamment.

  • Bottom tapping :
    Se pratique avec des leurres durs type Crankbaits flottant plongeurs et grand plongeurs. Le but est de faire taper le leurre au fond avec la bavette pour imiter une proie qui s'enfuit sur le fond en éjectant des particules du substrat dans sa course. C'est une technique redoutable qui sait rendre fous les carnassier. Le fait que le leurre soit flottant limite les accrochages dans le fond. Un relâché dans l'action fait remonter le leurre vers la surface et débloque souvent un leurre qui se prendrait dans un obstacle par la bavette.

  • Verticale :
    La pêche en verticale se pratique depuis un bateau ou un float tube. Elle permet de traquer les carnassiers au plus près de leurs zones de tenue, des arbres immergés et des obstacles quelqu'en soit la nature. L'emploi de l'écho sondeur est indissociable de cette technique pour une grande efficacité. Il s'agit là d'une pêche à vue, au travers de l'écran de votre échosondeur. Montages Texans, lames vibrantes, cuillers à jigger, spintails, leurres souples à palette ou encore shads sont les solutions pour une partie de pêche réussie. Faire nager un leurre au plus près des prédateurs n'a jamais été aussi simple et les résultats parlent d'eux-même. Rapide et très efficace, essayer la verticale en float c'est l'adopter!